Décret Postquam Summus Pontifex
de Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements, promulgué le 22/10/2021

Texte Latin

DECRETUM

ad dispositiones can. 838 Codicis luris Canonici efficiendas


PROOEMIUM


Postquam Summus Pontifex Franciscus promulgavit Motum Proprium Magnum Principium quo quidem normae §§ 2 et 3 can. 838 C.I.C. mutatae sunt, si quaedam in Institutionibus generalibus, in Praenotandis librorum liturgicorum necnon in Instructionibus, Declarationibus. Notificationibus ab hoc Dicasterio publici iuris datis secundum normas veteribus §§ 2 et 3 can. 838 C.I.C. 1983 novae disciplinae contraria inveniuntur, emendanda sunt (1). Hoc valet praesertim de Institutione generali Missalis Romani anno 2002 et 2008 édita, de Praenotandis editionum alterarum De Ordinatione Episcopi, presbyterorum et diaconorum, de Ordine celebrandi Matrimonium et de editione Exorcismi et Martyrologii, necnon peculiari modo de Instructionibus quae verbis: Varietates legitimae et Liturgiam authenticam incipiunt. Perpendendum etiam est quod, quotiescumque in Decretis promulgationis singulorum librorum liturgicorum agitur de Conferentiarum Episcoporum et huius Dicasterii auctoritate vel iuridica competentia quoad aptationes atque versiones textuum in linguas vernaculas, ea quae dicuntur ad litteram et mentem novi can. 838 interpretanda sunt (2).

Mentem igitur praedicti Motus Proprii sequens, haec Congregatio de Cultu Divine et Disciplina Sacramentorum suum retinet omnes liturgicas leges de hac materia a seipsa latas interpretare et, in quantum necessarium, explanare ita ut “Conferentias Episcoporum adiuvet ad eorum munus complendum atque in vitam liturgicam Ecclesiae Latinae fovendam magis ac magis in dies incumbat”.

Quapropter, ad mentem Motus Proprii, praesenti cum Decreto in prima parte denuo revocantur ac interpretantur et emendantur normae, disciplina agendique modus sive de translatione librorum liturgicorum sive de eorum aptatione praesertim quoad competentias Congregationis de Cultu Divino et Disciplina Sacramentorum et Conferentiarum Episcoporum, salvis competentia Congregationis pro Doctrina fidei et approbationibus quae Summo Pontifici reservatae sunt, dum in altéra parte indicantur nonnullae “variationes”, post eas quae anno 1983 iam editae sunt3, in novas editiones librorum liturgicorum introducendae.


Pour télécharger la totalité du décret en latin, cliquez ici.


____________________

(1) FRANCISCUS, Litterae Apostolicae Motu Proprio datae Magnum Principium quibus nonnulla in can. 838 Codicis luris Canonici immutantur: AAS 109 (2017) 967-970.

(2) Cf. Magnum Principium: AAS 109 (2017) 969: «Consequenter interpretari oportet sive an. 64 § 3 Constitutionis Apostolicae Pastor bonus sive alias leges, praesertim in libris liturgicis contentas, circa eorum translationes». ' Cf. Decretum: Notitiae 19 (1983) 540-541.

Texte Français

DÉCRET

d’application des dispositions du can. 838 du Code de Droit Canonique



PRÉAMBULE


Suite à la promulgation du Motu Proprio Magnum Principium du Souverain Pontife François, par lequel les normes des §§ 2 et 3 du canon 838 du C.I.C. ont été modifiées, il est nécessaire de corriger les prescriptions contraires dans les Institutiones generales et dans les Prænotanda des livres liturgiques, ainsi que dans les Instructions, Déclarations et Notifications publiées par ce Dicastère selon les normes des §§ 2 et 3 du canon 838 du C.I.C. 1983 (1). Ceci est particulièrement vrai pour l’Institutio generalis Missalis Romani de 2002 et 2008, pour les Praenotanda des deuxièmes éditions de De Ordinatione Episcopi, presbyterorum et diaconorum, de l’Ordo celebrandi Matrimonium et des éditions de De Exorcismis et Martyrologium Romanum, et surtout pour les Instructions Varietates legitimae et Liturgiam authenticam. Il faut également tenir compte du fait que, selon la lettre et l’esprit du nouveau canon 838, ce qui est dit dans les décrets de promulgation des différents livres liturgiques doit être interprété chaque fois qu’il est fait référence à l’autorité ou à la compétence juridique des Conférences épiscopales et de ce Dicastère en matière d’adaptations et de traductions de textes en langues vernaculaires (2).

Mue par le Motu Proprio précité, cette Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements a considéré qu’il était de son devoir d’interpréter et, autant que nécessaire, de clarifier les lois liturgiques qu’elle a émises en la matière, afin d’« aider les Conférences épiscopales à remplir leur tâche et à s’efforcer de promouvoir toujours plus la vie liturgique de l’Église latine ».

Par conséquent, conformément à l’esprit du Motu Proprio, avec le présent décret, dans la première partie, sont rappelées, interprétées et modifiées les normes, la discipline et les procédures concernant la traduction des livres liturgiques et leur adaptation, en particulier en ce qui concerne les compétences de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements et des Conférences épiscopales, sans préjudice de la compétence de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi et des approbations réservées au Souverain Pontife, tandis que dans la deuxième partie sont indiquées quelques “variationes”, après celles déjà publiées en 1983,3 à introduire dans les nouvelles éditions des livres liturgiques.


Pour lire la suite, télécharger le Décret complet en français :



________________

(1) FRANCISCUS, Litterae Apostolicae Motu Proprio datae Magnum Principium quibus nonnulla in can. 838 Codicis Iuris Canonici immutantur: AAS 109 (2017) 967-970.

(2) Cf. Magnum Principium: AAS 109 (2017) 969: «Consequenter interpretari oportet sive art. 64 § 3 Constitutionis Apostolicae Pastor bonus sive alias leges, praesertim in libris liturgicis contentas, circa eorum translationes».